Animateur ou animatrice de téléphone rose un job qui cartonne

Il n'y a pas d'image, il n'y a pas de contact physique, il n'y a que des paroles dans un téléphone. Rien n'est plus simple qu'une conversation téléphonique. Surtout quand on la compare tout ce que nous apporte internet avec la visioconférence... et pourtant, le téléphone reste une valeur sûre dans le domaine du sexe virtuel. Les leaders de ce marché ne s'y sont pas trompés. Les call centers fleurissent et les recrutements d'animateurs ou d'animatrices de téléphone rose se font de plus en plus nombreux et ce partout dans le monde.

Des animatrice de "téléphone rose" à Madagascar

Numero de telephone rose

Les animatrices de téléphone rose sont recrutées un peu partout en France mais coûtent assez cher au leader du marché du sexe virtuel... Il a donc fallu trouver un moyen de recruter des femmes à moindre coût. L'Afrique francophone représente une option très intéressante. Madagascar offre une population nombreuse qui parle en français correct et qui est très intéressée par le télétravail proposé par les entreprises françaises.

Des calls centers du sexe à Antananarivo

Quand on arrive dans le hall de "So Tel Sex", leader du marché, à Antananarivo on est frappé par le nombre de femmes qui travaillent ici. Il y a 200 postes de téléphones actifs 24 heures sur 24. Les femmes s'y relaient sans relâche. Pour la plupart d'entre elles ce travail d'animatrice de téléphone rose est un job à part entière. Contrairement aux femmes que l'on rencontre en France et qui travaillent dans ce secteur, il ne s'agit pas du tout d'un complément d'activité mais bien d'un emploi pérenne. Il faut dire que les conditions de travail sont alléchantes : un poste de travail confortable, la climatisation et un salaire au-dessus du salaire moyen là-bas.

ch be lu ca